Ces pans d’histoire de La Guignette

La charrette à bras
Ce véhicule léger de transport, qui trône encore aujourd’hui à l’entrée de La Guignette, permettait de livrer les commandes de vins et spiritueux sur les navires à quai sur le Vieux Port. La légende selon laquelle cette charrette aurait pu être parfois tirée par le chien de la famille Garcia court dans le quartier Saint-Nicolas.

Le comptoir
C’est en 1968, lorsque La Guignette obtient la licence lui permettant d’exercer son activité de débit de boissons, que le comptoir voit le jour. Il porte aujourd’hui les stigmates de près de 50 années de rencontres et de convivialité.La caisse

Aménagé par Gaby, le fils d’Edmiliano Garcia, à la fin des années 40, cet espace vitré attire immédiatement l’attention lorsqu’on entre dans La Guignette. Dédié à l’origine à la gestion de l’activité, et en particulier aux encaissements, il est aujourd’hui l’antre de Frédéric Baudry, le propriétaire des lieux.

Les témoignages authentiques
Les murs de La Guignette regorgent de souvenirs, de photos et de documents rares. L’œil curieux ne manquera pas de s’attarder sur les publicités d’époques, les clichés mettant en scène les figures de l’établissement ou encore les témoignages du passé du « quartier breton » dont La Guignette est un lieu historique.